Présentation

L’association RAEDIVIVA, œuvre à la promotion de la filière du réemploi sur le territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est aujourd’hui identifiée comme un acteur fédérateur du réemploi et s’est vu récompensée de plusieurs prix aux niveaux régional et national.

Elle a notamment pour objectifs de favoriser le réemploi de matériaux de déconstruction, de réduire les déchets de chantier et d’initier les professionnels du secteur à ce type de pratiques.

Elle accompagne les maîtres d’ouvrages (collectivités, bailleurs, promoteurs), les maîtres d’œuvre (architectes, BET…), les entreprises du BTP, les organisations professionnelles (assureurs, contrôleurs techniques, recycleurs, éco-organismes…), etc. sur toutes les thématiques liées au réemploi des matériaux.

Raediviva réemploi btp batiments professionnels
TPBM parle de RAEDIVIVA !

TPBM parle de RAEDIVIVA !

« Le réemploi des matériaux a de beaux jours devant lui, mais pour le développer, toute la filière…

Pourquoi le réemploi ?

  • Le BTP est à l’origine de 70% de la production de déchets national (270 millions de tonnes).

  • Le réemploi est une réponse opérationnelle aux problématiques d’épuisement des ressources, de gestion des déchets et de la réduction de l’impact environnemental de la construction.

  • Préparer l’avenir :  les nouvelles réglementations (RE2020, Loi Climat…) imposent une réduction de l’empreinte carbone des projets. Les matériaux de réemploi sont considérés avec une emprunte carbone = 0.

  • La création d’emploi et le développement de nouvelles filières.

Raediviva porte l’ambition d’inscrire le réemploi comme une filière à part entière du secteur du BTP en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Histoire et réorientations de l’association

A sa création en 2016, l’association s’appeler R-AEDIFICARE. Elle a mené de nombreuses études, défricher et dessiner les contours de la filière de réemploi. Puis l’activité économique n’a cessé de se développer au fil des ans pour répondre à des sollicitations de plus en plus nombreuses. La forme juridique associative s’est révélée inadaptée aux activités commerciales et pouvait poser des problématiques assurantielles et de lisibilité pour les acteurs du BTP.

C’est pourquoi, l’association a décidé en juin 2020 de stopper ses activités économiques et de recentrer ses actions sur la pédagogie, la formation, l’expérimentation et la diffusion des bonnes pratiques sur le territoire, et d’élargir son champ d’intervention auprès de l’ensemble des acteurs et partenaires potentiels de la filière du réemploi (concepteurs et maîtres d’œuvre, institutions et maîtres d’ouvrage publics et privés, entreprises du bâtiment et des travaux publics…).

Ainsi, recentrée autour de ses actions de développement de la filière du réemploi, l’association a été renommée RAEDIVIVA (tire son origine du terme Rediviva, qui vient de l’expression antique romaine rediviva saxa, signifiant des pierres ayant une nouvelle vie).

Le nom historique R-AEDIFICARE a été conservé par Valérie DÉCOT, fondatrice de ce mouvement en région, pour son activités d’études et de conseils, devenue une entité économique indépendante.